Chroniques

Zodiaque T1 – Romina Russell

Zodiaque

Méfiez-vous du 13ème signe

cvt_zodiaque-t01_6970

En bref :

Zodiaque – Méfiez-vous du 13ème signe a été écrit par Romina Russell et est édité en France chez Michel Lafon. Paru le 22 Octobre 2015 (VF), il compte 420 pages et s’inscrit dans le genre de la littérature jeunesse et de la science-fiction. Il est généralement vendu aux alentours des 16.95€. Il est le premier tome de sa série.

 

Synopsis :

“ Sur la planète du Cancer, comme dans toute la constellation du Zodiaque, l’astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour les imprévus, et encore moins pour une catastrophe… ”

Rhoma, jeune étudiante du signe du Cancer, est hantée par des visions cataclysmiques. Personne ne la croit, mais l’impensable se produit : une des lunes de sa planète explose. Raz-de-marée, pluies de météorites, tout l’univers de la jeune fille est plongé dans le chaos. Pour elle, il n’y a aucun doute : une puissance malfaisante est à l’œuvre …

Avec son mentor, le flegmatique Mathias, et Hysan, l’excentrique émissaire du digne de la Balance, Rhoma se lance dans une course contre la montre pour prévenir les autres constellations de la menace ancestrale qui plane sur elles. Car les douze signes du zodiaque étaient treize à l’origine … et le dernier attend son heure. Celle de la destruction.

Mon avis :

Il faut tout d’abord savoir que, de base, la science-fiction n’est pas du tout mon registre favori. Quand Michel Lafon a annoncé la parution de ce roman sur sa page Facebook, j’avoue m’être totalement laissée charmer par la couverture. C’est elle qui m’a encouragé à lire le synopsis et, bon sang, heureusement que je l’ai fait. Oui, la science-fiction ce n’est vraiment pas mon dada. Mais le zodiaque, c’est l’une des choses qui me passionne le plus au monde. J’accorde beaucoup d’importance aux signes et ce qu’ils caractérisent, je ne manque d’ailleurs jamais une occasion de lire ce que l’on prédit pour les natifs du Verseau lorsque je tombe au hasard sur la section horoscope d’un magazine. Cela dit, avant même de dire quoi que ce soit sur l’histoire en elle-même, j’adresse un remerciement tout particulier à Frédéric Le Martelot, puisque c’est grâce à ses illustrations – aka la splendide couverture de ce livre – que je me suis embarquée à bord de l’Equinoxe pour suivre Rhoma dans son épopée à travers la galaxie.

Dans Zodiaque, pas besoin de poser le décor : il va se dessiner tout seul au fil de la lecture, au gré des dialogues et des voyages de Rhoma. L’immersion est rendue plus agréable, on s’imagine facilement dans la mer du Cancer ou à bord de l’Equinoxe. Dès les premières pages, je me suis laissée happer par l’univers né sous la plume de l’auteure. Nous rencontrons tout de suite Rhoma, l’héroïne dont nous devenons vite proche, puisque le roman est mené à la première personne du singulier. Elle a son caractère, ses aspirations, ses peurs. Malgré ses visions auxquelles personnes ne veut croire, elle demeure humble et ne se démonte pas. Rhoma, ce n’est pas l’héroïne qui baisse les yeux et hoche la tête – elle a du répondant, elle a de la personnalité. Elle sait ce qu’elle veut et même Mathias, son mentor, ne peut rien face à cette belle détermination.

Parlons-en d’ailleurs, de Mathias – ce garçon qui ne laisse pas notre héroïne indifférente. Puisqu’on le découvre par son biais, on ne peut que le voir comme elle : beau, calme, rassurant. Mais il est aussi têtu et méfiant, surtout concernant le troisième membre de notre beau trio : Hysan, émissaire de la Balance. Contrairement à Mathias, Hysan est plus prompt à croire Rhoma – pour preuve, il lui offre son aide sans hésiter une seule seconde. C’est un personnage mystérieux et malicieux, duquel on se méfie en espérant pourtant faire fausse route. Si je parle davantage de lui que de Mathias, c’est bien parce que sa personnalité correspond davantage au genre que j’aime et qu’il soulève bien plus de questions que le Cancer. Vous l’aurez deviné, avec un trio composé d’une fille et de deux garçons, nous ne pouvions pas passer à côté d’un joli triangle amoureux qui sait cependant demeurer au second plan pour se focaliser sur le but de Rhoma : prévenir les autres constellations du danger qui les guette.

Au fil des pages, nous voyageons de Maison en Maison, rencontrant tantôt les Gémeaux, tantôt les Balances – avec chacun leurs attributs physiques et leur personnalité propres. Le rythme demeure constant tout le long de la lecture, tant qu’il est difficile de s’en décrocher. Zodiaque est ancré dans un univers complexe qui soulève énormément d’interrogation, qui nous encourage à lire encore plus, à ne jamais nous arrêter. Nous voulons découvrir les caractéristiques de chaque Maison, nous voulons savoir ce qu’il se passe dans la galaxie, nous voulons comprendre le pourquoi et le comment. Pour moi, vous l’aurez compris, c’est un véritable « page-turner ».

Si je devais cependant regretter quelque chose dans ce premier tome, c’est le manque d’informations concernant certaines fonctions, certains objets. Puisque le roman nous lance directement dans son univers, il y a très peu de phases explicatives dans lesquelles nous pouvons nous approprier complètement l’univers. Même s’il est possible de comprendre tout ceci en lisant, j’ai souffert de quelques moments d’incompréhensions pendant lesquels j’avais du mal à visionner la scène en cours.

Bilan :

Malgré un genre qui ne m’attire pas à la base, je suis ressortie totalement conquise de ma lecture. Mon premier réflexe après avoir refermé le livre, ça a été de chercher sur internet quand sortait le deuxième tome. L’univers, les personnages (HYSAN), l’histoire, le style de l’auteure : aucun d’eux ne m’ont déçu, aucun d’eux ne m’ont lassée. J’ai dévoré ce livre avec un tel appétit qu’il n’a pas fait long feu entre mes mains. Je n’ai d’ailleurs pas manqué de le recommander à tous mes amis lecteurs – quand on tombe sur un trésor, il faut le partager.

18/20 à lire absolument !!

Publicités

3 réflexions au sujet de « Zodiaque T1 – Romina Russell »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s